Aidez-moi à répondre à vos préoccupations : Cliquez ici pour participer au sondage RetourVital
Vivre longtemps en bonne santé
Translate this Web page in English with Google Traduzca este Web site en español con Google Übersetzen Sie diese Web site auf Deutsch mit Google Tradure questa pagina in italiano. Tradure esta página portuguais.

Sites sur la santé

Présentation de l'auteur

Aritma

Contactez moi






Minéraux indispensables  >   Calcium   Chrome   Cuivre   Fer   Iode   Magnésium   Manganèse   Phosphore   Potassium   Sélénium   Silicium   Sodium   Zinc  


Sélénium

Le sélénium prévient efficacement plusieurs cancers

Non seulement le sélénium est indispensable, mais également il contribue à la prévention de certains cancers et des maladies cardio-vasculaires.

En 1996, une étude réalisée [Cla96] sur 1312 personnes (randomisée, en double aveugle, avec contrôle par placebo et sur une période moyenne supérieure à 4 ans) a montré que les personnes prenant une supplémentation en Sélénium de 200 microgrammes par jour avaient une baisse de 37% du taux de cancers. La baisse des taux de cancers était de 58% pour le cancer de la prostate, 54% pour le cancer du côlon, 30% pour le cancer du poumon.

Une autre étude récente (Journal of Urology, 1er décembre 2001) montre sur 148 hommes de 69 ans en moyenne (dont 52 touchés par le cancer de la prostate) que de faibles niveaux sanguins de sélénium multiplient par plus de 4 le risque de cancer de la prostate. Elle montre également que le niveau sanguin de sélénium diminue avec l'âge. Cette étude montre que manger des aliments riches en sélénium ou prendre des suppléments alimentaires de sélénium réduit considérablement le risque de cancer de la prostate.

Ces études et d'autres ont établi que le Sélénium est un des suppléments dont l'utilité pour faire baisser la mortalité est la plus fortement démontrée.

Il est fourni essentiellement par les aliments riches en protéines (viandes, poissons, œufs, féculents, fruits de mer) mais également par les noix du brésil. Les végétariens peuvent souffrir de carence en sélénium.

Notre alimentation fournit assez peu de Sélénium

La quantité recommandée de Sélénium en France (ANC) est donnée par le tableau suivant :

Tranche d'âge Quantité recommandée
(en microgrammes par jour)
Hommes Femmes
13 à 19 ans 50 50
Adultes 60 55
De 55 à 65 ans 60 60
Plus de 65 ans 70 60
Plus de 75 ans 80 80

Cette recommandation est choquante, dans la mesure où les études montrant une diminution de la mortalité par cancers grâce au Sélénium ont utilisé des doses de sélénium de 200 microgrammes par jour. D'autre part, cette dose de Sélénium ne présente aucune toxicité d'après ces études.

La question grave car l'alimentation n'est pas en mesure de fournir des doses de sélénium suffisantes pour procurer une protection efficace contre les cancers. La dose effectivement consommée en France est en effet estimée entre 40 et 50 microgrammes par jour.

Meilleure solution : la supplémentation

C'est pourquoi aux Etats-Unis, de nombreux chercheurs recommandent une supplémentation systématique de Sélénium de 200 microgrammes par jour, contrairement aux instructions officielles Françaises qui conseillent de ne pas supplémenter de façon systématique. De nombreux suppléments aux Etats-Unis contiennent la dose de 200 microgrammes par jour, alors que les suppléments Français en contiennent beaucoup moins.

Cette étrange politique Française, nuisible à notre santé, cause probablement plusieurs milliers de morts chaque année par cancers de la prostate, du côlon, du poumon et par maladies cardio-vasculaires. Le nombre exact de morts est difficile à estimer, la différence d'impact entre une consommation de 50 microgrammes et 200 microgrammes n'étant pas précisément connue, mais il s'agit pratiquement certainement d'une phénomène de grande ampleur.

Sites Web

Alliance for Natural Health

Plus importante association européenne promouvant la santé par la médecine naturelle. Le site est en trois langues : Anglais, Français et Suédois.

Office of Dietary Supplements, National Institutes of Health

American Council on Science and Health

Cette organisation propose des publications sur un certain nombre de thèmes concernant la santé, dont les vitamines.

University of Illinois website on Functional Foods

Institute of Medicine

Rapports complets donnant des recommandations pour des nutriments spécifiques

Bibliographie

[Mau05]

« Modern Nutrition in Health and Disease », Lippincott Williams & Wilkins (LWW), Maurice Shils, MD, ScD; Moshe Shike, MD; James Olson, PhD; A. Catherine Ross, PhD, 2005, 10ème édition.

Référence complète sur la nutrition et son rôle dans la médecine contemporaine : 2146 pages !.

[Cla96]

« Effects of selenium supplementation for cancer prevention in patients with carcinoma of the skin. A randomized controlled trial. Nutritional Prevention of Cancer Study Group. », Clark LC, Combs GF Jr, Turnbull BW, Slate EH, Chalker DK, Chow J, Davis LS, Glover RA, Graham GF, Gross EG, Krongrad A, Lesher JL Jr, Park HK, Sanders BB Jr, Smith CL, Taylor JR, JAMA (Journal of the American Medical Association), 1996 Dec 25;276(24):1957-63.

1312 patients choisis au hasard et ayant eu des carcinomes de la peau ont été traités pendant 4,5 ans en moyenne par une supplémentation de 200 microgrammes de sélénium par jour (contre un placebo, en double aveugle).

La supplémentation n'a pas modifié le taux de cancers de la peau de façon significative, mais par contre a diminué de façon significative la mortalité par cancers (29 morts contre 57), le taux de cancers (77 contre 119), et le taux de cancers du poumon, du côlon, et de la prostate. Aucun cas de toxicité du sélénium n'a été constaté.