Aidez-moi à répondre à vos préoccupations : Cliquez ici pour participer au sondage RetourVital
Vivre longtemps en bonne santé
Translate this Web page in English with Google Traduzca este Web site en español con Google Übersetzen Sie diese Web site auf Deutsch mit Google Tradure questa pagina in italiano. Tradure esta página portuguais.

Sites sur la santé

Présentation de l'auteur

Aritma

Contactez moi






Minéraux indispensables  >   Calcium   Chrome   Cuivre   Fer   Iode   Magnésium   Manganèse   Phosphore   Potassium   Sélénium   Silicium   Sodium   Zinc  


Manganese

Le déficit en Manganèse augmente le risque d'ostéoporose

La déficience en Manganèse est une des causes démontrée de l'ostéoporose. Elle diminue également la capacité de cicatrisation des blessures.

Une consommation excessive de Fer diminue l'absorption du Manganèse.

L'institut de Méecine américain considère que l'on ne dispose pas de données scientifiques suffisantes pour donner des quantités recommandées de Manganèse, mais a néanmoins déterminé des "quantités adéquates", une notion qui se base sur la consommation moyenne de personnes en bonne santé qui ne semblent pas souffrir de carences. Ces "quantités adéquates" sont de :

Tranche d'âge Quantité adéquate par jour
Hommes Femmes
7 à 12 mois 0,6 mg
1 à 3 ans 1,2 mg
4 à 8 ans 1,5 mg
9 à 13 ans 1,9 mg 1,6 mg
14 à 18 ans 2,2 mg 1,6 mg
Adultes 2,3 mg 1,8 mg
Allaitantes 2,6 mg
Enceintes 2,0 mg

Recommandation : consommer des fruits et légumes

On estime aux Etats-Unis que la consommation moyenne de Manganèse par l'alimentation est de 2,2 mg/jour pour les hommes et 1,7 mg/jour pour les femmes. Les personnes consommant beaucoup de fruits et légumes ont une consommation en Manganèse qui peut atteindre 10,9 mg/jour [Nap01].

La manganèse est un minéral essentiel mais également toxique à haute dose.

On recommande donc pour disposer d'une quantité adéquate de Manganèse, et donc pour limiter les risques d'ostéoporose, de consommer sufisamment de fruits et légumes.

Sites Web

National Osteoporosis Foundation

La fondation nationale américaine contre l'ostéoporose a pour mission de lutter contre l'ostéoporose. Elle donne des renseignaments très complets sur la prévention contre l'ostéoporose.

Alliance for Natural Health

Plus importante association européenne promouvant la santé par la médecine naturelle. Le site est en trois langues : Anglais, Français et Suédois.

Office of Dietary Supplements, National Institutes of Health

American Council on Science and Health

Cette organisation propose des publications sur un certain nombre de thèmes concernant la santé, dont les vitamines.

University of Illinois website on Functional Foods

Institute of Medicine

Rapports complets donnant des recommandations pour des nutriments spécifiques

Bibliographie

[Mau05]

« Modern Nutrition in Health and Disease », Lippincott Williams & Wilkins (LWW), Maurice Shils, MD, ScD; Moshe Shike, MD; James Olson, PhD; A. Catherine Ross, PhD, 2005, 10ème édition.

Référence complète sur la nutrition et son rôle dans la médecine contemporaine : 2146 pages !.

[Nap01]

« Dietary Reference Intakes for vitamin A, vitamin K, boron, chromium, copper, iodine, iron, manganese, molybdenum, nickel, silicon, vanadium, and zinc. », Food and Nutrition Board, Institute of Medicine, National Academy Press; 2001:394-419.

Ces études qui font référence donnent l'estimation des besoins nutritionnels, et des niveaux tolérables au-dessous desquels il est peu probable qu'il existe des risques.

[Pow03]

« Parkinson’s disease risks associated with dietary iron, manganese, and other nutrient intakes. », K.M. Powers, BS, T. Smith-Weller, RN, MN, G.M. Franklin, MD, MPH, W.T. Longstreth, Jr., MD, MPH, P.D. Swanson, MD, PhD and H. Checkoway, PhD, Neurology 2003;60:1761-1766.

Cette étude a analysé de 1992 à 2002 le comportement alimentaire de 250 personnes récemment diagnostiqués de la maladie de Parkinson et 388 personnes saines. Il a été déterminé que les personnes ayant une consommation élevée de fer avaient un risque plus élevé de développer la maladie de Parkinson, en particulier quand ils avaient également une consommation importante de Manganèse.

[Lev02]

« The cost of osteoporosis in men: the French situation. », Levy P, Levy E, Audran M, Cohen-Solal M, Fardellone P, Le Parc JM., Bone. 2002 Apr;30(4):631-6.

Les coûts de l'ostéoporose pour les homme sde plus de 50 ans en France sont estimés par cette étude à partir des 23260 hospitalisations graves dues à l'ostéoporose, dont 52% pour fracture de la hanche. Le coût total y compris de convalescence est estimé à 197,5 Millions d'Euros par an. Les hypothèses de l'étude font que ce coût est probablement sous-estimé.