Aidez-moi à répondre à vos préoccupations : Cliquez ici pour participer au sondage RetourVital
Vivre longtemps en bonne santé
Translate this Web page in English with Google Traduzca este Web site en español con Google Übersetzen Sie diese Web site auf Deutsch mit Google Tradure questa pagina in italiano. Tradure esta página portuguais.

Sites sur la santé

Présentation de l'auteur

Aritma

Contactez moi






Minéraux indispensables  >   Calcium   Chrome   Cuivre   Fer   Iode   Magnésium   Manganèse   Phosphore   Potassium   Sélénium   Silicium   Sodium   Zinc  


Chrome

Le Chrome est nécessaire au métabolisme des glucides. Sa fonction biologique est liée à celle de l’insuline.

Le manque de Chrome augmente le risque cardio-vasculaire

Des études récentes semblent montrer qu'une insuffisance en chrome augmente le risque cardio-vasculaire et de diabète, et étudient l'effet de la supplémentation en Chrome :

  • [Hu04] : cette étude faite en 2004 sur 1000 hommes de 40 à 75 ans a montré que les personnes atteintes de diabète ou de maladies cardio-vasculaires ont un taux de chrome plus bas que la moyenne.
  • [And97] : Cette étude a montré que la supplémentation en Chrome permet d'améliorer la résistance à l'insuline des patients atteints de diabète de type II.

L'apport en Chrome est insuffisant en France

D'après l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, les apports conseillés en Chrome sont les suivants :

Tranche d'âge Quantité recommandée
(en microgrammes par jour)
Hommes Femmes
13 à 19 ans 50 50
Adultes 65 55
De 55 à 65 ans 65 60
Plus de 65 ans 70 60

Les aliments les plus riches en chrome sont : foie, viandes, levure de bière, graines complètes, noix, fruits et légumes. En moyenne, les américains consomment par l'alimentation 33 microgrammes de Chrome par jour et les femmes 25 microgrammes, ce qui est très insuffisant.

La supplémentation en Chrome est simple et très économique, et pourtant rares sont les suppléments "minéraux et vitamines" disponibles en France qiui permettent cette supplémentation (contrairement aux Etats-Unis). Il faut espérer que cette situation s'améliorera dans les années à venir.

Remarque : l'ingestion de chrome en quantité importante comporte des risques : lésions inflammatoires de la peau et des muqueuses, augmentation du cancer du poumon (problèmes constatés dans certains métiers avec manipulation de chrome).

Sites Web

Alliance for Natural Health

Plus importante association européenne promouvant la santé par la médecine naturelle. Le site est en trois langues : Anglais, Français et Suédois.

Office of Dietary Supplements, National Institutes of Health

American Council on Science and Health

Cette organisation propose des publications sur un certain nombre de thèmes concernant la santé, dont les vitamines.

University of Illinois website on Functional Foods

Institute of Medicine

Rapports complets donnant des recommandations pour des nutriments spécifiques

Bibliographie

[Mau05]

« Modern Nutrition in Health and Disease », Lippincott Williams & Wilkins (LWW), Maurice Shils, MD, ScD; Moshe Shike, MD; James Olson, PhD; A. Catherine Ross, PhD, 2005, 10ème édition.

Référence complète sur la nutrition et son rôle dans la médecine contemporaine : 2146 pages !.

[Nap01]

« Dietary Reference Intakes for vitamin A, vitamin K, boron, chromium, copper, iodine, iron, manganese, molybdenum, nickel, silicon, vanadium, and zinc. », Food and Nutrition Board, Institute of Medicine, National Academy Press; 2001:394-419.

Ces études qui font référence donnent l'estimation des besoins nutritionnels, et des niveaux tolérables au-dessous desquels il est peu probable qu'il existe des risques.

[And97]

« Elevated intakes of supplemental chromium improve glucose and insulin variables in individuals with type 2 diabetes. », Anderson RA, Cheng N, Bryden NA, Polansky MM, Cheng N, Chi J, Feng J., Diabetes. 1997 Nov;46(11):1786-91.

Cette étude démontre que la supplémentation en Chrome est bénéfique pour les personnes atteintes de Diabète de type II, à des doses de supplémentation supérieures aux doses considérées habituellement comme recommandées. La conséquence est bénéfique sur le HbA1c, le glucose, l'insuline, and le cholesterol.

[Hu04]

« Lower toenail chromium in men with diabetes and cardiovascular disease compared with healthy men. », Diabetes Care; 9/1/2004; Hu, Frank B.

Cette étude montre que le taux de chrome des personnes atteintes de diabète et de maladies cardio-vasculaires est en moyenne plus bas que celui des personnes sans ces maladies.

[Hay80]

« Trace elements: implications for nursing. », J. Hayter, Journal of advanced nursing, Janvier 1980, 5(1):91-101.

Au moins 25 minéraux sont importants pour la santé : dangereux à haute dose ou indispensables à faible dose. Pour un bon dosage des minéraux dans l'organisme, il est recommandé d'éviter les aliments raffinés, les diètes trop grasses, les nourritures synthétiques ou fabriquées.

Le Zinc est important pendant la puberté, la grossesse et la ménopause et est lié au métabolisme des protéines. Le Cadmium s'accumule dans l'organisme avec les années. Il augmente le risque de plusieurs maladies chroniques, en particulier l'hypertension. Il est obtenu par le tabac et l'eau adoucie. Le Silicium est probablement indispensable à la santé des os. La déficience en Cuivre pourrait avoir des conséquences pour diverses maladies cardio-vasculaires et troubles du sang.